Douar.net Index du Forum Menu Site Douar : Accueil :: Forum :: Annuaire :: Euro-Algerie News Blog :: Article :: Gallery :: Aide

Douar.net
"De la discussion jaillit la lumière"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La femme, la mode et la personnalité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Douar.net Index du Forum -> Thèmes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hadia
Moderateur


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 124

MessagePosté le: Dim 01 Juil, 2007 15:27    Sujet du message: La femme, la mode et la personnalité Répondre en citant

Faute de pouvoir créer notre propre mode, nous recevons celle des autres. Nous sommes ainsi à la merci des créateurs de mode en Europe, et ailleurs –puisque nous portons aussi volontiers l’habit chinois, hindou, pakistanais et j’en passe !- Nous sommes vraiment un pays ouvert à tous les marchés du prêt-à-porter, à toutes les tendances vestimentaires, nous sommes pour cela bien servis par nos chers commerçants qui prennent tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin même la friperie !

Et pour rester dans le vif du sujet, parlons de la femme chez nous qui est, de par sa nature de femme, une grande consommatrice de ce type de commerce. Il faut bien s’habiller, bien entendu, et donc acheter parce que ceux de l’année dernière ne sont presque plus à la mode. Pour être, donc, en page on se jette sur les nouvelles acquisitions de l’année, de la saison.

Tout cela semble bien normal puisque nous ne sommes pas un pays producteur de textiles.
Mis à part notre djebba fergani de Constantine, notre karakou algérois, notre robe kabyle, chaoui, oranaise, etc., ce qui est réservé aux fêtes de mariage, nous n’avons aucune activité dans ce domaine, même à un niveau modeste, c’est-à-dire de petites firmes ou ateliers dont la production pourrait atteindre les marchés. Vous me direz que si puisqu’il existe des magasins dans les grandes villes qui vendent des vêtements de production locale. Mais moi je parle, non pas de simples couturiers qui font dans leurs ateliers une production à la chaîne, mais de réels modélistes qui créent des modèles nouveaux, différents plutôt que de reproduire ceux des autres pays d’Europe et d’Asie.

Nous sommes certes les dominés dans cette industrie comme dans toutes les autres, et le dominé comme l’a dit Ibn Khaldoun est sujet à un tel engouement pour tout ce qui lui vient du dominant, l’imitant ainsi en tout. D’où cet envahissement de nos marchés par leurs produits, et notre consommation, sans modération, de ces produits.

Tout cela, pour les raisons que j’ai citées plus haut ne me gène pas outre mesure, étant moi-même consommatrice, ce qui me gène cependant, c’est cette façon que je juge, je me permet ce jugement, légère de tout prendre pour le simple fait que « c’est à la mode » ! Et c’est là où je me pose la question : où se trouve notre personnalité dans tout cela. Si la mode est au court, je porte le court, si c’est le long, alors toutes les femmes se mettent en jupes longues, même le décolleté, on l’adopte parce que c’est la mode en cours cet été !

Loin de toutes les considérations éthiques et religieuses, il me semble qu’une femme qui se met ainsi à la merci des créateurs de mode, sans aucun sens critique ne peut prétendre à une liberté de pensée et d’action même si c’est au nom de la liberté, celle qu’elle conçoit du moins comme telle, qu’elle s’adonne à tous ces soubresauts vestimentaires, et à toutes ces « folies » des créateurs de mode.

Alors, considérant les choses du point de vue esthétique, ces courants « novateurs » et ô combien créatifs ! même s’ils appartiennent à une civilisation où les valeurs esthétiques priment sur les valeurs éthiques -pour ne pas dire qu’elle est principalement fondée sur l’esthétique depuis la civilisation gréco-romaine-, il est des « créations » qui sont tout simplement « inesthétiques », c’est là un jugement qui, certes, n’engage que moi, mais il m’est difficile d’admettre qu’un jean qu’on déchire de toutes parts soit beau pour le regard et élégant pour celui qui le porte, comme il m’est difficile de concevoir qu’un pantalon qui descend plus bas que la taille pour faire apparaître le nombril, puisse donner une image belle à la femme !

On en est plus au temps des tailleurs bien coupés et des robes joliment cousues mais à celui d’un tissu incolore flottant de partout, dont les morceaux ont été collés de façon arbitraire pour en faire la mode de 2007 !

Jadis dans nos villes et villages, une certaine longueur dans l’habit de la femme était respectée. Ce qui renvoyait l’image d’une certaine culture faite de « horma », de respect de soi et de l’autre, qui nous caractérisait ! Aujourd’hui, dans ce domaine précis, nous n’appartenons à aucune culture, car même si nous avons choisi, de façon consciente ou inconsciente d’adopter celle de l’autre, elle reste la sienne, pendant que nous restons sans culture.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scorpion
Gourou


Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 870

MessagePosté le: Dim 01 Juil, 2007 22:54    Sujet du message: Répondre en citant

bon je n'ai pas encore tout lu, mais rien qu'à partir de ta première phrase, je te dis notre propre mode existe mais qu'elle n'est pas connu par toute le mond ete n'est pas accessible à tout le monde
tun'as qu'à voir le nombre de revue de mode qui nassent chaque jour!
c'est pas à moi d ete dire qu'elles existent Smile
_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connait...."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
fanfan
Moderateur


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 149

MessagePosté le: Lun 02 Juil, 2007 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

alors, j'ai peur de me lancer dans le sujet et de ne plus m'arreter car le sujet de la mode est tellement vaste et sa définition tellement méconnue qu'il est facile de nos jours de tout remettre sur le dos de la mode.De plus c'est une industrie qui est bien huilée depuis très longtemps Evil or Very Mad et les victimes premières sont les adoléscents fille ou garçon prayer qui s'identifient très vite aux mannequins car tres vulnérable et de personnalité fragile à cet age. Vomit Heart Sucette Désolé Youppi , et j'en passe!
Un grand couturier français et pionier de la mode a définit celle ci comme suit: pour exister, la mode doit changer continuellement même si elle doit puiser dans le tres ancien; se démarquer et se faire remarquer voila le but principal de la mode Dancing alors vu comme ça bien sure que tout les moyens sont bons Tir .Par contre, je suis tout à fait d'accords sur le fait que la production nationale est malheureusement un plagia des tendences europeennes et que notre identité nationale en tant qu'algerien n'a jamais ete prise en compte car personne ne veut faire les frais d'une experience du genre et en réponse à scorpi qui prétend que nous avons beaucoup de revue algérienne de mode, je te répondrai car je suis bien placée pour le savoir qu'ormis les revues qui proposent les rchamat (patrons) de karakou, de djebbas ou de kaftans déstinés exclusivement pour les fêtes de mariage, il n'y en a pas une qui propose des modèles algériens conçu, coupés et cousus pour être porter quotidiennement, je pourrai citer tant de modèles que la femme algérienne porterais avec plaisir (je parle surtout de celle qui ne veut pas se plier aux tendances de la mode q'elle soit occidentale, asiatique ou indou comme hadia par exemle!!) et qui mettrai avec plaisir un seroual mdawar ou une âbaya ou scorpi qui n'hésiterait pas à enfiler un saroual loubia n'est ce pas Guy with axe. Bref, ce que je veux dire est simple, le premier facteur stimulant est et restera encore pour longtemps le fric, et de préférance ceux que collectionne donqui cad les gros billets et non pas les pieces de monnaie de scorpi Gives thy a finger Alors pour quant une entreprise qui se soucira avant tout de notre culture et notre bien être, serons nous un jour capable de porter notre patrimoine vestimentaire sans pour autant avoir honte de le faire et prendre le bon dans toutes les tendances et laisser le mauvais à ceux qui en veulent avant tout à notre argent et s'en fichent eperdument de notre equilibre, notre horma ou notre liberté Toilet monster .
Au revoir
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
flounk



Inscrit le: 07 Juil 2007
Messages: 7

MessagePosté le: Dim 08 Juil, 2007 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

je me lance:vive le mode vive les fille qui aime la mode et leur parents et vive la fraicheure sans depassement mes sans hidjab ni djilbab j'en est marre de ca. j'habite une wilaya toute couverte lol j'en ai marre AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
ps: si je choque quelques filles je suis desole je n'ai rien contre le hidjab mais je ne l'aime pas et je vous dis qu'il ne fais aucune differance Wink .desole.
_________________
///M3 et le peuple t'aimera.lol
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scorpion
Gourou


Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 870

MessagePosté le: Lun 09 Juil, 2007 00:02    Sujet du message: Répondre en citant

si y'a une différence!
mais cete différence est mise en valeur si la filel sait être chic et classe!

car on peut être chic mais pas classe! ==> kavia plus chère
_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connait...."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Houhou



Inscrit le: 09 Juil 2007
Messages: 5

MessagePosté le: Lun 09 Juil, 2007 21:49    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé d'avoir à contredire Scorpion, si on porte un hidjab ou pire encore un djelbab ou même une bourka, je ne vois comment on peut être chic et classe avec ça.

En toute logique d'ailleurs, le port d'un tel sarcophage - car c'en est bien un, hélas - interdit même de se maquiller. Et du reste, à quoi bon ? puisqu'on reste invisible...

A cause de ses contradictions, la société algérienne pose de sérieux problèmes aux stylistes - car il en existe vraiment -, parce que ses goûts sont pour eux aussi indéfinissables que variés et surtout peu transmissibles d'une région à une autre. Par exemple, le "kaftan" est sans doute apprécié des Constantinoises mais pas de leurs compatriotes oranaises. A fortiori, la robe kabyle n'attire pas foule non plus hors de son fief.

Quand vous tentez de greffer ensuite à ce patchwork bien original des modes venues d'ailleurs, qui, c'est selon, froissent la vue ou attisent la concupiscence masculine, d'un côté, ou ravalent la femme à la simple notion d'objet qu'il faut impérativement couvrir de pied en cap d'un fichu de préférence noir qui annihile totalement sa présence, de l'autre, vous avez la mesure des difficultés à surmonter pour tenter de trouver une solution médiane, autrement dit des vêtements acceptables par les deux parties.

Quand à Hadia qui considère que nous ne sommes pas un pays producteur de textiles, je pense que la langue lui a seulement fourché là, parce que l'Algérie a commencé d'abord par investir abondamment ce secteur avant de le laisser en déshérence, depuis notamment que certaines entreprises nationales ont posé la clé sous le paillasson. Mais, c'est ici un abandon strictement passager, puisque nombre de nouveaux industriels tentent de reprendre le flambeau malgré la concurrence déloyale qu'ils sont obligés de subir avec la mise en route imparable de la mondialisation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scorpion
Gourou


Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 870

MessagePosté le: Lun 09 Juil, 2007 22:01    Sujet du message: Répondre en citant

tu m'as mal compris, je parlais des femmes non voillées !

et pour les voillées, c'est très rare de trouver une qui porte son foulard d'une façon classique.
_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connait...."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
massy
Fan


Inscrit le: 22 Mai 2007
Messages: 96
Localisation: constantine

MessagePosté le: Ven 13 Juil, 2007 17:01    Sujet du message: Répondre en citant

flounk a écrit:
je me lance:vive le mode vive les fille qui aime la mode et leur parents et vive la fraicheure sans depassement mes sans hidjab ni djilbab j'en est marre de ca. j'habite une wilaya toute couverte lol j'en ai marre AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
ps: si je choque quelques filles je suis desole je n'ai rien contre le hidjab mais je ne l'aime pas et je vous dis qu'il ne fais aucune differance Wink .desole.


sors de ta wilaya couverte et va prendre l'air ailleurs ! Laughing Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hadia
Moderateur


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 124

MessagePosté le: Sam 14 Juil, 2007 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

Salut tout le monde,

Je m'adresserai en premier à flounk, à qui je souhaite la bienvenue sur le site, pour lui dire que respecter la liberté des autres qui ne contraint en rien la tienne c'est aussi respecter leur choix de porter, ou de ne pas porter le hidjeb. Et si, effectivement l'image des femmes le portant dans ta ville te déconcerte, alors tu as la solution que tu as choisi toi-même; celle de changer de place!

Et il semble que tu te contredis toi-même en disant :

flounk a écrit:
je n'ai rien contre le hidjab mais je ne l'aime pas
!!

quant à dire qu'il ne fait aucune différence, si j'ai bien compris, que de le porter ou de ne pas le porter, et bien mon cher, contrairement à ce que tout le monde peut penser: l'habit fait parfois le moine!

Je réponds aussi à scorpion qui dit:

scorpion a écrit:
et pour les voillées, c'est très rare de trouver une qui porte son foulard d'une façon classique.


Je ne sais pas ce que tu entends par cela, cependant, on est aujourd'hui devant un choix énorme de foulards; dans les couleurs, les motifs et la forme et à mon avis, la femme a atteint la perfection quant à la façon de le mettre sur la tête, ce qui lui donne un aspect tout à fait chic . Et bien entendu, je ne suis point d'accord avec vous lorsque vous dîtes que la femme "voilée" ne peut être "chic" ou "classe", si je reprends vos mots, car cela dépend de ce que vous entendez par ces qualificatifs.

D'autre part, je trouve vraiment drôle que vous vous mettiez ainsi à discuter ce qui tient son origine du Saint Coran, à savoir l'habit de la femme musulmane!

Je ne dirai pas plus.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scorpion
Gourou


Inscrit le: 30 Aoû 2005
Messages: 870

MessagePosté le: Sam 14 Juil, 2007 15:57    Sujet du message: Répondre en citant

chère hadia

j'ai bien dit : RARE

Citation:
et pour les voillées, c'est très rare de trouver une qui porte son foulard d'une façon classique.


donc j'ai pas dit que ça n'existe pas!

pour le choix et les couleurs et le smotifs, je crois qu ela plupart de smodèles qui sont en vente sont plutôt attirant ! ce qui est contre le but du port du voile!

pour la Classe ou le Chic , je ne vais pas en discuter Surprised
_________________
" Si un homme possède un secret, il y a au moins un Scorpion qui le connait...."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
hadia
Moderateur


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 124

MessagePosté le: Dim 15 Juil, 2007 10:08    Sujet du message: Répondre en citant

scorpion a écrit:
pour le choix des couleurs et des motifs, je crois que la plupart des modèles qui sont en vente sont plutôt attirants! ce qui est contre le but du port du voile!


tout à fait d'accord avec toi scorpion, le choix doit se faire justement selon les critères et les buts du hidjeb...

Donc opter pour ce qui est discret et ne pas suivre aveuglément la mode, c'est cela que j'ai voulu dire en fait par mon thème.

Personnellement, je suis pour l'aspect soigné et propre avec un souci d'harmonie qui respecte le regard des autres. Car l'habit parle de nous et dit notre personnalité.

Enfin,entre la discrétion et l'ostentation, le choix se fait, à mon sens, selon le degré de moralité de la femme.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bestop
Habitué


Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 21

MessagePosté le: Jeu 02 Aoû, 2007 23:32    Sujet du message: http://www.campaignforrealbeauty.com/flat4.asp?id=6909 Répondre en citant

salam 3alikom,

je pense que la question revient a notre conception du sens de la beauté elle mem, j'aimerai bien avant tt vs invité a voir ce pub, il fait parti d'une compagne de la firm "dove" intitulé "real beauty", contestant l'exploitation de la femme ds les pub et le modele commercialisé dedans
http://www.campaignforrealbeauty.com/flat4.asp?id=6909

c'est vrai il parle du monde du pub mais ça nous donne une idee sur l'esclavafge de la femme et que la beauté ce n'est pa dans le coté "sexy" de la femme, c'est là je pense la difference entre deux civilisations et deux façon de voir les choz,

coté mode en algerie je pense que c'est plutot coté maturité de l'industrie d'un coté et coté aveuglement aussi, ALAH ghaleb la fameux regle d'ibn khaldoun le moins puissant cherche tjrs a immiter le puissant, maleuresement dans notre cas on cherche a l'immiter ds tt ce qui est secondaire tt ce qui est surface Sad

merçi a tt le monde

Smile
_________________
Ts ce que je sait c que je ne sait rieN
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Douar.net Index du Forum -> Thèmes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Conception site web Algerie Auto entrepreneur Bureau Architecture Algerie